Actualités

Camping sur les terres publiques: seules les installations temporaires sont permises

Camping sur les terres publiques: seules les installations temporaires sont permises
20 Sep

Lors de la séance régulière du Conseil des maires de la MRC de Témiscouata tenue le 11 mars dernier, le règlement 04-18 établissant les conditions applicables à la pratique du camping récréatif sur les terres publiques a été adopté. Ce règlement régit la durée du séjour ainsi que les conditions de pratique du camping récréatif afin d’assurer l’équité envers l’ensemble des utilisateurs de même qu’une bonne gestion des terres du Domaine de l’État sur le territoire de la MRC de Témiscouata.

 

La période autorisée pour un séjour est du 1er mai jusqu’au 30 novembre ou au plus tard 48 heures suivant la fin de la chasse au gros gibier, soit la date la plus tardive des deux. Dans tous les cas, la période de séjour ne peut excéder 7 mois dans une même année. Seuls les équipements conçus spécifiquement pour le camping sont autorisés soit : tente, roulotte, tente-roulotte ou roulotte motorisée. Ces équipements doivent être mobiles, temporaires et ne pas être attachés au sol. À l’exception des tentes, ils doivent être immatriculés conformément au Code de la sécurité routière du Québec (chapitre C-24.2) et doivent disposer en permanence de toutes leurs parties (roues, attaches, etc.) afin d’être mobiles en tout temps.

 

À la fin de son séjour de camping, l’utilisateur doit libérer l’emplacement de toute occupation, équipement ou tout type de constructions. Il doit également nettoyer et remettre l’emplacement de camping et ses abords dans leur état initial. Les déchets doivent être ramassés et disposés conformément à la loi.

 

Précisons que les équipements de séjour qui ne répondront pas aux conditions fixées par le règlement seront identifiés et documentés par la MRC. Lorsqu’une affiche rouge est apposée sur l’installation, le propriétaire dispose d’un maximum de 7 mois pour entrer en contact avec la MRC. Si aucune communication n’est reçue, le dossier sera transmis au Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles afin que les procédures de prise de possession et de libération des lieux soient entreprises dans les plus brefs délais.

 

Pour consulter le communiqué original émis par la MRC de Témiscouata.

Qui est Ponik ?

La bête du lac

On rapporte que les premières apparitions de la «bête du lac» remontent au début de la colonisation, vers 1874. Et depuis, la nouvelle se transmet de génération en génération. Le mystère qui entoure «Ponik» nourrit et enrichit l’imaginaire des petits et des grands. Légendaire rumeur ou vérité, à vous de nuancer l’histoire en venant défier «Ponik» lors d’une visite à Pohénégamook. Découvrez son histoire et des documents inédits!

En savoir plus…

Ponik, le monstre du lac de Pohénégamook

À propos de

Pohénégamook

D’origine amérindienne, le nom de Pohénégamook a aussi été donné à notre lac. Reconnue pour sa plage avec une eau de qualité excellente, Pohénégamook, est une ville où il fait bon profiter du calme, de la quiétude et du microclimat, un refuge au cœur de votre voyage, un endroit où il fait bon vivre, près de la nature ou pour y vivre une expérience. Pohénégamook… PLUS QU’UNE LÉGENDE!

POHÉNÉGAMOOK, HÔTEL DE VILLE
1309, rue Principale
Pohénégamook (Québec) G0L 1J0
CANADA
Téléphone: 418-863-7722
Télécopieur: 418-859-3465
Envoyer un courriel