Sinistre 2015

SINISTRE 2015

LE RASSEMBLEMENT PRÉVU À POHÉNÉGAMOOK DIMANCHE LE 17 SEPTEMBRE N’AURA PAS LIEU

« Il aura fallu deux ans de démarches et d’efforts pour que le gouvernement vienne régler en partie la facture des inondations de 2015. Même si le dossier n’est pas encore fermé pour autant, nous accueillons cette contribution de 1,3 M$ avec soulagement. Il nous faut maintenant regarder vers l’avenir. »

-Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook

Pohénégamook, le 14 septembre 2017. C’est en ces mots que la mairesse de Pohénégamook, Madame Louise Labonté, a accueilli l’annonce de la contribution gouvernementale versée pour supporter la municipalité par suite des dommages causés par les inondations de 2015. Pour le conseil municipal, qui avait réclamé une aide de 5,5M $, ce montant d’argent enlève un peu de la pression qui pesait sur les épaules des contribuables.
En effet, la réclamation de Pohénégamook s’articulait autour de trois composantes : un premier montant de 2 M$ avait été réclamé pour régler les factures du passé, que la municipalité avait dû régler en faisant un emprunt à la caisse populaire de la municipalité, pour lequel les intérêts courent toujours. Le montant de 1,3 M $ annoncé hier viendra régler une partie de la facture.
Un deuxième montant de 350 000 $ devait provenir du Fonds d’aide aux petites collectivités pour effectuer les travaux au ruisseau Théberge. Selon le ministre responsable de la région, monsieur Jean D’Amour, le dossier était réglé mais à ce jour, aucun montant d’argent n’a encore été versé parce que le dossier est bloqué en raison d’une technicalité. Les travaux prévus avant l’automne risquent donc de ne pas être faits cette année. Dans les préoccupations de changements climatiques, il reste encore toute la problématique des bassins versants, la cause de tous les problèmes de Pohénégamook en cas d’autres pluies diluviennes.
« Avec les 1,3M$ qui nous seront versés sous peu, réglant ainsi le passé, nous pourrons maintenant travailler pour l’avenir. Le ministre responsable de la région nous a assuré de son appui et de tout son poids politique pour que nous ne vivions jamais plus le cauchemar qui a frappé Pohénégamook à répétition.

Communiqué de presse_14 septembre 2017_FINAL

 

 

GRAND RASSEMBLEMENT POPULAIRE

Grand rassemblement populaire

29 AOÛT 2017

Le 10 mai dernier, toute la population de Pohénégamook a été invitée à une séance d’information concernant les impacts du sinistre du 21 juillet 2015. Malgré une importante et attentive assistance, plusieurs d’entre vous étaient malheureusement absents. Il est vrai que l’inondation de 2015 n’a pas touché tous les quartiers de la ville, pourtant, nous serons tous et toutes « impactés » par une augmentation importante du compte de taxes, si le gouvernement ne tient pas ses promesses.

C’est en ce sens que la Ville de Pohénégamook invite ses citoyens, citoyennes et ceux de la MRC de Témiscouata et d’autres régions du Québec ayant elles-mêmes subi un sinistre naturel, à participer au Grand rassemblement populaire du 17 septembre 2017. Notre cause est aussi la leur.  Pour plusieurs, ce qui s’est passé chez nous est arrivé chez eux au printemps 2017.  Le gouvernement doit adapter les modalités pour que les municipalités puissent accéder à toute l’information, aux ressources humaines et aux programmes d’aide plus rapidement afin que le règlement de tels dossiers (sinistres, catastrophes ou autres) et leurs conséquences sur nos populations puissent être gérés avec plus d’efficacité.

Le point de ralliement sera à l’hôtel de ville de Pohénégamook, 1309, rue Principale, à 13 h 00, le dimanche 17 septembre 2017. Nous entamerons ensuite une marche de solidarité vers le Belvédère du pied du lac. Beau temps, mauvais temps, le rassemblement aura lieu et nous demandons à tous d’apporter leur parapluie, qu’il pleuve ou non. Nous devons nous protéger pour les années à venir afin d’éviter que le sinistre dont Pohénégamook a été victime ne se reproduise.

Depuis le sinistre du 21 juillet 2015, la Ville de Pohénégamook travaille avec détermination afin d’atténuer les impacts financiers de la reconstruction de ses infrastructures fracturées. Le 17 septembre, nous avons besoin de vous !

Nous vous espérons donc en grand nombre le 17 septembre prochain, pour le Grand rassemblement populaire de Pohénégamook, à compter de 13 h 00.

Merci à l’avance et au plaisir de vous y rencontrer.

 

Louise Labonté, Mairesse

DÉPLIANT SUR LE SUIVI DES INONDATIONS DE 2015

Dépliant sur le suivi des inondations de 2015

23 MAI

Pour consulter ce document en format PDF, cliqué sur le ce lien:

Depliant_inondationPohenegamook_impr_haute résolution

 

Dépliant_Suivi.Inondations2015

 

VICTIME D’INONDATIONS MAJEURES IL Y A MAINTENANT DEUX ANS, LA VILLE DE POHÉNÉGAMOOK RAPPELLE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC À SES RESPONSABILITÉS

Victime d’inondations majeures il y a maintenant deux ans, la Ville de Pohénégamook rappelle le gouvernement du Québec à ses responsabilités

11 MAI

« Les inondations des derniers jours au Québec nous rappellent le film
d’horreur dans lequel nous avons nous-mêmes joué il y a deux ans et
pour lequel nous attendons toujours d’être compensés par le
gouvernement. Les populations touchées ces derniers jours ont tout
notre soutien et nous rappelons au gouvernement que de promettre aux
gens de les aider est une chose, mais que l’important est de le faire.

Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook

Pohénégamook, le 11 mai 2017. C’est en ces mots que la mairesse de Pohénégamook, madame
Louise Labonté, a lancé un point de presse pour rendre public le dernier cri du coeur des élus de
sa municipalité à l’égard des factures toujours impayées par le gouvernement du Québec par suite
des inondations de 2015. Au nom de leurs citoyens, les élus de Pohénégamook dénoncent
l’interminable lenteur du gouvernement dans le dossier du remboursement des dommages causés
par les pluies catastrophiques de juillet 2015.
Presque deux ans après l’événement, un maigre 30 % de la réclamation a été remboursé par la
Sécurité civile en tant qu’aide de dernier recours, obligeant la municipalité à des acrobaties
financières supportées uniquement par ses concitoyens. Les travaux de réfection se chiffrent
actuellement à 3,436,800 $.
Rappelons que le 21 juillet 2015 des pluies torrentielles de l’ordre de 100 mm sont tombées en
moins de 24 heures, dont 50 mm entre midi et 13 h, causant des ruptures de routes et des
inondations entraînant l’évacuation de plus de 75 résidences. Les dommages au niveau des
infrastructures municipales ont obligé la fermeture de nombreuses routes. Au niveau privé, la
démolition de certaines résidences en a résulté.
La mairesse Louise Labonté dénonce la situation : « Le poids financier des réparations que la
Ville doit supporter en conséquence des inondations de 2015 atteint un plafond historique,
à la limite des capacités de payer de nos citoyens, et repose sur leurs seules épaules. C’est
inadmissible ! » Le Conseil municipal a résolu de sommer le gouvernement de respecter ses
engagements en soldant les comptes en souffrance et en garantissant les fonds nécessaires qui
permettront de résoudre le problème récurrent des inondations qui dégradent les infrastructures de
la Ville et minent ses efforts de développement social et économique.
À eux seuls, les intérêts courus sur les emprunts d’urgence contractés par la Ville en attendant
l’aide gouvernementale atteignent aujourd’hui plus de 25,000$. Les citoyens en ont assez. Certains
font valoir leurs droits par voie légale et le recouvrement des taxes devient difficile. « Je félicite le
Premier ministre et les membres de son gouvernement qui sont allés réconforter les
victimes des inondations au centre et à l’ouest du Québec. Mais je lui rappelle que nous
aussi avons subi des dommages importants de même nature il y a maintenant près de deux
ans et que, malgré les engagements du ministre responsable de notre région, nous
attendons toujours l’aide promise chez nous. », a déclaré madame Labonté.
Aussi, lors de sa séance régulière du 1er mai dernier, le Conseil municipal a résolu de demander
au gouvernement de respecter ses engagements et de solder à très court terme les comptes
impayés dans le dossier des inondations qui ont infligé la municipalité. Il réclame en outre que le
gouvernement garantisse à la Ville, tel qu’il lui a été promis, les fonds nécessaires afin de
solutionner définitivement le problème récurrent qui dégrade ses infrastructures et mine ainsi ses
efforts de développement social et économique. Enfin, le Conseil demande au gouvernement du
Québec de soutenir la Ville dans ses efforts de développement socioéconomique en supportant les
projets mis de l’avant.
Pendant que le gouvernement tarde à remplir ses engagements, la municipalité s’occupe à obtenir
le soutien des municipalités et des MRC environnantes. « La MRC du Témiscouata ainsi que nos
collègues des villes avoisinantes sont solidaires, de dire Madame Labonté. Notre cause est
aussi la leur. Ce qui se passe chez nous peut aussi avoir des répercussions chez eux.
Ensemble, il faut faire le poids face à un appareil gouvernemental inerte et qui refuse
d’entendre qu’en cas de sinistre, refaire des infrastructures qui résisteront dans le futur à
de semblables situations, c’est de la prévention bien placée. »

 

À propos de Pohénégamook
Ville de la MRC de Témiscouata, Pohénégamook est située à la frontière du Québec, des États-
Unis et du Nouveau-Brunswick et compte une population d’environ 2500 habitants. La ville se
distingue économiquement par ses opérations agro-alimentaires et forestières, de même que par
son offre touristique. Pohénégamook est née en 1973 de la fusion des municipalités de Sully,
Estcourt et St-Eleuthère.

 

À consulter aussi: 

Présentation séance d’info publique 10 mai 2017

Résolution MRC

 

Texte venant du communiqué de presse du 11 mai 2017

Image à la Une: Radio-Canada

Citoyens

Qui est Ponik ?

La bête du lac

On rapporte que les premières apparitions de la «bête du lac» remontent au début de la colonisation, vers 1874. Et depuis, la nouvelle se transmet de génération en génération. Le mystère qui entoure «Ponik» nourrit et enrichit l’imaginaire des petits et des grands. Légendaire rumeur ou vérité, à vous de nuancer l’histoire en venant défier «Ponik» lors d’une visite à Pohénégamook. Découvrez son histoire et des documents inédits!

En savoir plus…

Ponik, le monstre du lac de Pohénégamook

À propos de

Pohénégamook

D’origine amérindienne, le nom de Pohénégamook a aussi été donné à notre lac. Reconnue pour sa plage avec une eau de qualité excellente, Pohénégamook, est une ville où il fait bon profiter du calme, de la quiétude et du microclimat, un refuge au cœur de votre voyage, un endroit où il fait bon vivre, près de la nature ou pour y vivre une expérience. Pohénégamook… PLUS QU’UNE LÉGENDE!

POHÉNÉGAMOOK, HÔTEL DE VILLE
1309, rue Principale
Pohénégamook (Québec) G0L 1J0
CANADA
Téléphone: 418-863-7722
Télécopieur: 418-859-3465
Envoyer un courriel