Actualités

L’été est presque fini, mais pas la saison des tiques…

L’été est presque fini, mais pas la saison des tiques…
21 Sep

L’automne et ses belles couleurs seront bientôt à nos portes et nombreux sont les amateurs de chasse et de plein air qui profiteront de la nature.

Vous pourriez alors y rencontrer des tiques à pattes noires qui se trouvent dans les zones boisées, les arbustes, les herbes hautes et les tas de feuilles, ou à proximité de ces zones.

Or, les morsures de tiques à pattes noires infectées transmettent la maladie de Lyme qui peut entraîner de graves problèmes de santé si elle n’est pas traitée, mais il est possible de réduire le risque.

La meilleure façon de prévenir la maladie de Lyme est d’éviter les morsures de tiques.

Suivez ces conseils pour vous protéger si vous faites des activités à l’extérieur dans une région où il pourrait y avoir des tiques :

1.    Prévenir – Couvrez la peau exposée et utilisez un chasse-moustiques contenant du DEET ou de l’icaridine.

2.    Vérifier – Examinez tout votre corps chaque jour pour détecter les tiques qui s’y sont attachées. Prenez une douche ou un bain dans les deux heures suivant une sortie en plein air pour vous débarrasser des tiques non attachées.

3.    Agir – Enlevez immédiatement les tiques attachées en tirant doucement avec des pinces à épiler et lavez le site de la piqûre.

Renseignez-vous sur les causes, les symptômes, les risques, le traitement et la prévention de la maladie de Lyme, et trouvez des ressources de sensibilisation au www.Canada.ca/maladiedelyme.

Ou référez-vous à la section du Portail santé mieux-être du Ministère de la Santé et des Services sociaux portant sur la maladie de Lyme.
___________________

Nous espérons que vous trouverez ces informations utiles. Si vous préférez ne plus recevoir ces messages, n’hésitez pas à nous en aviser par retour de courriel.

Veuillez agréer nos salutations distinguées,

Maganga Lumbu
Directrice régionale intérimaire
Direction des communications et des affaires publiques
Santé Canada / Agence de la santé publique du Canada – région du Québec
Tél. : (514) 496-4663

Qui est Ponik ?

La bête du lac

On rapporte que les premières apparitions de la «bête du lac» remontent au début de la colonisation, vers 1874. Et depuis, la nouvelle se transmet de génération en génération. Le mystère qui entoure «Ponik» nourrit et enrichit l’imaginaire des petits et des grands. Légendaire rumeur ou vérité, à vous de nuancer l’histoire en venant défier «Ponik» lors d’une visite à Pohénégamook. Découvrez son histoire et des documents inédits!

En savoir plus…

Ponik, le monstre du lac de Pohénégamook

À propos de

Pohénégamook

D’origine amérindienne, le nom de Pohénégamook a aussi été donné à notre lac. Reconnue pour sa plage avec une eau de qualité excellente, Pohénégamook, est une ville où il fait bon profiter du calme, de la quiétude et du microclimat, un refuge au cœur de votre voyage, un endroit où il fait bon vivre, près de la nature ou pour y vivre une expérience. Pohénégamook… PLUS QU’UNE LÉGENDE!

POHÉNÉGAMOOK, HÔTEL DE VILLE
1309, rue Principale
Pohénégamook (Québec) G0L 1J0
CANADA
Téléphone: 418-863-7722
Télécopieur: 418-859-3465
Envoyer un courriel